01 83 75 72 07 contact@formafibre.com

De plus en plus de foyers sont éligibles à la fibre optique, mais il reste encore de nombreuses villes à couvrir en réseau très haut débit. Il existe différents métiers reliés à la fibre optique dont le monteur FTTH qui est également nommé  technicien de déploiement Télécom, agent technique en installation courants faibles ou  installateur très haut débit

Les missions du monteur FFTH

Le monteur FTTH a pour mission de réaliser la pré-étude en relevant des tracés précis pour faciliter le câblage. Il installe, ensuite, les équipements de télécommunication pour le passage de la fibre optique.

Le monteur FTTH doit savoir :

  • Assembler les différents éléments et préparer le raccordement aux boîtiers de la fibre optique
  • Entretenir ou réaliser le dépannage des lignes
  • Souder la fibre optique
  • Analyser les flux et raccorder chaque abonné en initialisant les appareils.

La plupart du temps, le monteur FTTH réalise des rapports après chaque intervention.

monteur FFTH

Les exigences du métier

Le métier de monteur FTTH exige certaines compétences comme :

  • Savoir lire un plan et un graphique
  • Etre capable d’utiliser des appareils de mesures et analyser les résultats
  • Connaître les différents protocoles.

Le monteur de câble fibre optique doit savoir s’organiser. De plus, lors d’intervention sur le terrain, il doit respecter les règles de sécurité, ce critère est primordial. Puis, ce métier exige également de savoir travailler en équipe

Evolution de carrière et salaire.

Ce métier dispose de plusieurs évolutions. Tout d’abord, il y a une évolution dite “logique” qui est le technicien en télécommunication etude et développement. Ensuite, des postes comme administrateurs de réseaux ou designer industriel de produits électroniques peuvent s’ouvrir aux plus audacieux. La rémunération moyenne d’un monteur FTTH est de 29 250€ brut annuel.